Stress

Le stress au travail est l'un des risques majeurs auquel les organisations et les entreprises doivent faire face. Le stress peut affecter la santé mentale, la santé physique, le bien-être et la productivité des travailleurs.

Définition
On définit le stress au travail comme l'état perçu comme négatif par un groupe de travailleurs qui est la conséquence du fait que des travailleurs ne sont pas en mesure de répondre aux exigences et attentes qui leur sont posées par leur situation de travail. Cet état négatif s'accompagne de plaintes ou dysfonctionnements au niveau physique, psychique et/ou social.

Chiffres
Le stress est une réalité chez 21% des travailleurs belges. Les secteurs les plus touchés sont les télécommunications, le secteur financier, l'éducation, les services et la construction. Les femmes présentent légèrement plus de problèmes avec le stress au travail (30,2%) que les hommes (26,7%). Les travailleurs âgés de 50-54 ans sont la catégorie d'âge qui souffre le plus du stress au travail. Les travailleurs temporaires sont également plus stressés que les autres. Les travailleurs faisant à un stress important ont 7,3 fois plus de risques d'avoir des problèmes de sommeil, 8, 2 fois plus de risques d'avoir des problèmes émotionnels (anxiété et dépression) et 4,6 fois plus de risques d'avoir des problèmes cardiaques. De plus, l'absentéisme touche 14,8% des travailleurs souffrant du stress. Vous pouvez consulter notre article Travailleurs belges: stressés, mais enthousiastes pour plus d'informations à ce sujet.

Obligations des employeurs
La politique relative à la prévention du stress par le travail est basée sur l'analyse des risques et tient compte des principes généraux de prévention. Dans le cadre du système dynamique de gestion des risques, l'employeur devra détecter et évaluer les risques de stress et devra prendre des mesures de prévention.

La prévention du stress fait partie du champ d'application matériel de l'arrêté royal du 17 mai 2007 relatif à la prévention de la charge psychosociale occasionnée par le travail. Avant l'entrée en vigueur de cet arrêté, la Convention collective de travail n°72 du 30 mars 1999 concernant la gestion de la prévention du stress occasionné par le travail a été conclue au Conseil national du Travail et rendue obligatoire par l'arrêté royal du 21 juin 1999. La convention collective de travail est uniquement d'application aux employeurs du secteur privé. L'arrêté royal du 17 mai 2007 est quant à lui applicable tant au secteur privé qu'au secteur public. Plus sur l'AR

Pour prévenir les problèmes de stress au travail, la priorité doit être de promouvoir des modes d'organisation qui n'altèrent pas la santé physique et mentale des travailleurs. Ces actions de prévention seront plus efficaces si elles sont collectives et visent à réduire les sources du stress en agissant directement sur l'organisation, les conditions de travail, les relations sociales, le poste de travail,... Vous trouverez d'autres informations à ce sujet dans notre article Une démarche plus proactive face aux problèmes de santé mentale.

 

Campagne européenne 2014-2015
L'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail (EU-OSHA) se penche en 2014 et 2015 sur le stress au travail. La campagne, intitulée "Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler", vise à lutter contre le stress sur les lieux de travail. L'Agence recherche notamment des cas de bonnes pratiques pour les faire connaître au grand public.


Plus d'informations: www.healthy-workplaces.eu