Silicium

Hiérarchie de prévention et poussière de silice cristalline

La poussière de silice cristalline alvéolaire est omniprésente sur les chantiers. C’est aussi un agent cancérigène, dont il faut limiter l’exposition. Protéger les travailleurs par des équipements de protection individuelle est insuffisant. Il faut d’abord prendre des mesures collectives. L’utilisation d’eau, par exemple, réduit de manière significative la concentration atmosphérique de ces poussières.

SiO2: pas d’assouplissement de la réglementation aux États-Unis

Le silicium est un élément chimique appartenant au groupe des cristallogènes. Il s’agit du composant principal du verre, et ses propriétés de semi-conducteur en font un matériau de choix pour la fabrication de cellules photovoltaïques. Le silicium est toutefois nocif pour la santé sous certaines formes. C’est pourquoi les États-Unis ont introduit une réglementation plus stricte concernant l’utilisation de silice cristalline.

 

PreventMemo - Quartz

La plupart des pierres naturelles, de même que nombreux matériaux de construction, contiennent du quartz ou dioxyde de silicium. Sur chantier ou lors d'activités spécifiques (comme le fraisage, le sciage, le forage,…), la poussière de quartz se libère. Cette poussière très fine est très nocive pour les poumons.

Poussière de quartz: un risque sous-estimé

Composé d'éléments chimiques (silice et oxygène), le quartz est l'une des substances les plus fréquentes sur terre. La plupart des pierres naturelles en contiennent, de même que de nombreux matériaux de construction. Sur chantier ou lors d'activités spécifiques (comme le fraisage, le sciage, le forage,…), la poussière de quartz se libère. Cette poussière très fine pénètre en profondeur dans les poumons et endommage le tissu pulmonaire.

Construction: protection insuffisante face à la poussière de quartz

 

 

Utilisé dans de nombreux matériaux de construction, le quartz fait partie des substances les plus répandues sur la planète. Or, le façonnage de ces matériaux provoque un rejet de poussières de quartz: les travailleurs exposés courent notamment le risque de développer une silicose. De récents contrôles effectués par le Comité national d’action pour la sécurité et l’hygiène dans la construction (CNAC) démontrent que les mesures de sécurité adoptées pour protéger les travailleurs face aux risques liés au quartz sont encore insuffisantes. 

 

Le dioxyde de silicium, objet du premier accord multisectoriel européen

Le 25 avril 2006, les organisations patronales et syndicales européennes ont signé un accord sur une meilleure protection des travailleurs contre l'exposition au dioxyde de silicium. En quoi cet accord est-il important? Quand sera-t-il appliqué en Belgique?