Aspect économique

Des points-bonus pour la prévention: le cas de la BG Fleischerei

En Allemagne, ce sont les Berufsgenossenschaften (associations sectorielles) qui se chargent de l’assurance des accidents du travail. Depuis quelques années déjà, la BG du secteur de la viande a introduit un système de primes différenciées basé sur divers éléments.

Des incitants financiers pour améliorer le bien-être au travail

Investir dans le bien-être au travail? Ce ne sont pas les arguments qui manquent pour convaincre les entreprises, qu’ils soient juridiques, économiques ou éthiques. Pourtant, il semble que ces différents arguments ne fassent pas toujours le poids. Certains spécialistes se demandent donc si la mise en place d’incitants financiers ne constituerait pas un outil judicieux pour encourager les entreprises à investir dans le bien-être au travail.

La sécurité et la santé comme facteurs de réussite économique

L'élaboration d’une politique de sécurité peut être considérée comme une obligation morale pour toute entreprise. Cette idée se trouve également à la base de la législation développée dans ce domaine. D'un autre côté, une entreprise vise aussi à réaliser des bénéfices. A cet effet, les revenus et la productivité doivent être mis en œuvre de manière optimale. Sur ce plan également, la politique de sécurité et de santé peut jouer un rôle, comme le montre ce modèle de Marc de Greef, de PREVENT.

Protection auditive sur mesure chez Ford Genk

Le bruit constitue un risque important sur le lieu de travail, comme l'a encore confirmé, en octobre, la Semaine européenne pour la Sécurité au travail(1). La protection de l'ouïe est dès lors une nécessité dans de nombreux départements de production. C'est le cas chez Ford Genk. L'entreprise a opté pour des otoplastiques et les résultats sont très satisfaisants.