Risque d'atteinte à la santé

Pays-Bas: Vers un enregistrement des données d’exposition aux nanomatériaux

À l’heure actuelle, on ne sait pas encore grand-chose des dangers des nanoparticules pour la santé. La science tâtonne, essentiellement pour leurs conséquences à long terme. C’est la raison pour laquelle les Pays-Bas envisagent de consigner les données relatives aux travailleurs exposés à des nanoparticules. Ces informations pourront ultérieurement être mises en relation avec les données médicales de ces travailleurs, et permettront de la sorte une meilleure compréhension des conséquences potentielles de l’exposition aux nanoparticules pour la santé.

Nanomatériaux: petits mais pas inoffensifs…

Considérée comme la révolution technologique du 21e siècle, les nanomatériaux sont en pleine expansion. Au vu des connaissances encore relativement limitées sur le sujet, leur impact sur la santé pose de nombreuses questions. Quels sont les risques et comment s'en protéger? Objectif Prévention fait le point sur la question.

11 septembre: les cas de cancer n'ont pas une origine professionnelle

 

Dans un rapport récent, le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) estime qu’il n’existe pas de données scientifiques et médicales démontrant une association de cause à effet entre l’exposition aux poussières respirées par les secouristes du World Trade Center et les cas de cancer observés dans cette population. Cette conclusion ne manque pas générer des discussions émotionnelles entre sauveteurs, scientifiques et décideurs.  

Classement des champs électromagnétiques de radiofréquences comme cancérogène "possible"

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les champs électromagnétiques de radiofréquences (y compris l’utilisation de téléphones portables) comme peut-être cancérogènes pour l’homme (groupe 2B). Cette évaluation fait partie, avec les rayonnements solaires, ionisants et non-ionisants, de la série des monographies du CIRC portant sur les agents physiques.

Risques pour la santé chez les pompiers

Nul ne contestera que les pompiers exercent un métier dangereux. Outre le fait que chaque jour leur apporte son lot d’incendies et d’immeubles effondrés, on les retrouve fréquemment haut perchés sur une échelle. Et nos vaillants pompiers ne sont pas hommes à reculer devant un peu de fumée. Or l’exposition pendant des années à tous ces facteurs de risque peut entraîner de nombreux problèmes de santé. Nous passons en revue ci-dessous les principaux facteurs de risque.

Qu’est-ce que l’amiante?

L'amiante est une fibre minérale naturelle jadis très utilisée pour son faible coût et ses propriétés physiques et chimiques. Le nombre élevé de ses applications, combiné à la résistance du matériau, perpétue le risque d'exposition à ces fibres dangereuses dans le monde du travail et de l'habitat.

Le choc peut aussi être acoustique

En Australie et au Danemark, des opérateurs de centres d’appel affirment avoir été victimes d’un choc acoustique. Considérés comme "risques émergents", ces chocs acoustiques ne sont pas encore fort connus: leur étude en est encore à ses balbutiements. De quoi s’agit-il précisément? Comment les éviter?