Menselijk falen

Accidents et erreurs humaines

De nombreuses études estiment que 70 à 90% des accidents survenant dans les entreprises sont dus à des erreurs humaines. Les entreprises partent souvent encore du principe que les installations techniques et l’environnement de travail sont sûres par essence et que les accidents ne sont causés que par des travailleurs qui ne font pas attention ou ne respectent pas les mesures de sécurité. Cette vision tronquée et dépassée gêne le déploiement d’une politique de prévention efficace. D’où viennent les erreurs humaines et comment les prévenir?

"PRAISE": Minimising In-Vehicle Distraction

En 2009, l’ETSC (European Transport Safety Council) a lancé le projet PRAISE (Preventing Road Accidents and Injuries for the Safety of Employees) pour améliorer la sécurité routière au travail et ainsi d'aider les employeurs à lutter contre le risque routier professionnel. Dans son rapport "Minimising In-Vehicle Distraction", PRAISE décortique les mécanismes de la distraction au volant.

Pourquoi les dispositifs de protection sont contournés

Les dispositifs de protection sur les machines ont pour but de permettre à l'utilisateur de travailler en sécurité. Cela paraît évident, mais la pratique nous apprend que l'utilisateur utilise parfois toutes les astuces pour contourner ou désactiver les protections. Les instituts allemands BAuA et BGIA ont mené une étude sur les accidents du travail liés à la mise hors service de systèmes de protection et sur les raisons qui amènent les opérateurs de machines à "trafiquer" les protections.

L'ergonomie allège les souffrances et les dépenses

Les mauvaises postures de travail peuvent occasionner bien des maux, et par conséquent bien des frais. Chez Ford Genk, on a décidé d’en finir avec le taux élevé d'absentéisme dans la division assemblage. Etude d’un cas concret.