Vissen

La prévention dans le secteur de la pêche

Si l’on en croit un rapport des Nations unies (1), le métier de pêcheur reste le plus dangereux au monde: chaque année, pas moins de 24.000 pêcheurs perdent la vie. Huit fois sur dix, le décès est imputable à une erreur humaine. PREVIS, le service flamand pour la prévention des accidents de travail à bord des navires de pêche, s’efforce non seulement de fournir des recommandations et des conseils destinés à améliorer les moyens de protection techniques, mais aussi de sensibiliser les membres d’équipage aux questions de sécurité et de bien-être.

Le métier de pêcheur est l’un des plus dangereux au monde

L’Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (plus connue sous l’abréviation FAO, de l’anglais "Food and Agriculture Organization of the United Nations") estime que la sécurité des pêcheurs a fait peu de progrès dans le monde malgré les efforts fournis par différentes institutions pour l’améliorer (1). Avec ses 24.000 morts annuels dans le monde, le métier de pêcheur reste l’un des plus dangereux du monde. Mais qu’en est-il de la prévention des accidents du travail des pêcheurs en Belgique?