Robot

Les travailleurs craignent l’automatisation

StepStone et la KU Leuven ont interrogé les travailleurs belges sur leur sentiment d’insécurité professionnelle face à l’automatisation: 13% des répondants craignent que leur profession ne diparaisse suite aux progrès technologiques et 61% redoutent des modifications importantes dans leurs tâches. Cette insécurité a des conséquences négatives pour le travailleur comme pour l’employeur.

Sécurité et intelligence artificielle complexe

Les méthodes mise en œuvre par l’intelligence artificielle ont pour but d’aider l’individu à prendre des décisions ou même de les prendre à sa place. Il faut cependant parvenir à préciser dans quels cas des décisions, si elles ont une incidence sur la sécurité au travail, peuvent être gérées par l’intelligence artificielle.

Des robots trieurs

L'intelligence artificielle pourrait s’implanter dans les centres de tri des déchets. Les robots trieurs servent à affiner le tri. Ils viennent en appui et en complément du personnel, à qui ils évitent le contact avec les déchets.

Opinion: Je vous présente mon collègue: le robot

Automatisation et robotisation sont utilisées, entre autres, pour réduire la surcharge physique et cognitive. Mais il n’est pas encore certain que ce soit une réussite.

Risques liés aux robots au travail: la normalisation à la rescousse

Nous sommes encore loin de la parfaite interaction homme-robot. Cette évolution ne se fera pas du jour au lendemain. Il ne faut pas pour autant négliger les risques qu’une robotisation intense pourrait engendrer. L’institut néerlandais TNO a publié en 2016 un rapport sur les risques liés aux équipements de travail robotisés  et les députés européens ont adopté une résolution sur cette problématique en février 2017. La normalisation pourrait jouer un rôle important dans l’identification et l’élimination/réduction des risques liés aux robots.

Robots et intelligence artificielle: une nouvelle révolution industrielle

Les députés européens estiment qu’il faut rapidement réglementer le domaine de la robotique afin de mettre en place des normes éthiques ou de pouvoir établir la responsabilité en cas d’accidents. Ils ont adopté une résolution en ce sens le 16 février 2017.

Le cobot, élément du poste de travail ergonomique

Les ouvriers d’Audi Brussels sont depuis peu assistés par des cobots. La combinaison homme-robot n’est, pour le constructeur automobile allemand, qu’un élément d’une stratégie de production laissant une grande place à l’ergonomie.

Les cobots sont-ils aussi sûrs que les robots?

Yumi, PR2, CR35, DuAro, E-vigilante, Diya One, Sheldon, LBR iiwa, UR3, Baxter… Tous ont quelque chose en commun avec R2D2 et C3PO: ce sont des robots, ou plutôt des cobots (collaborative robots).