Actuel

Un premier pas vers une nouvelle stratégie SST dans l’Union européenne

Pour Eurogip, organisme français chargé d'étudier les questions relatives aux accidents du travail/maladies professionnelles au niveau européen, l’UE se prépare à élaborer une nouvelle stratégie en matière de sécurité et de santé au travail (SST).

Pays-Bas: respect des obligations en matière d’analyse des risques

Seule la moitié des entreprises néerlandaises effectuent une analyse des risques. Pour améliorer cette situation, le gouvernement néerlandais a pris des initiatives, qui comprennent notamment l’instauration de mesures plus sévères.

Un travailleur intérimaire perd des doigts: amende pour la scierie

Une scierie belge a été condamnée à payer une amende suite à un grave accident du travail dans lequel un travailleur intérimaire a perdu deux doigts.

Lettre ouverte pour l’amélioration des conditions de travail des aide-ménagères

Au cours des dernières semaines, les aide-ménagères sont descendues à plusieurs reprises dans la rue en Belgique pour exiger une augmentation de salaire. Aujourd'hui, les médecins généralistes, les syndicats et les médecins du travail soulignent les mauvaises conditions de travail des aide-ménagères dans une lettre ouverte.

Une agression verbale peut constituer un accident du travail

Une policière a été menacée et humiliée en tant que femme par un collègue masculin. Elle porte l’affaire en justice pour que l’on reconnaisse cette agression comme un accident de travail. Le journal la Dernière Heure, qui rapporte le cas, indique qu’elle a gagné en justice.

Obligation de sécurité: lors d’un ‘team building’ aussi

Un manager français a été licencié pour avoir incité ses collaborateurs à marcher sur du verre brisé lors d’un team building en décembre 2014. D’abord portée devant la Cour d’appel,  l’affaire arrive finalement devant la Cour de cassation, la plus haute autorité judiciaire en France. La Cour a rendu son arrêt le 23 octobre 2019[1]: elle confirme le licenciement du manager pour ‘manquement à ses obligations en matière de sécurité et de santé’.

Equipement antichute détaché: chute mortelle

Un travailleur occupé sur un toit a fait une chute mortelle après avoir détaché son harnais de son point d’ancrage.

Trou non sécurisé dans un toit et manque de prévoyance: un mort

En avril 2015, un homme occupé comme intérimaire dans une entreprise de construction est tombé d’un toit et a fait une chute de 8 mètres. Il est décédé des suites de ses blessures quelques jours après l’accident. Le procès de cet accident de travail se tenait à Luxembourg le 13 novembre 2019.

Réapparition de la silicose

Alors que la silicose liée aux secteurs ‘traditionnels’ (mines, industrie céramique,…) a fortement diminué en Belgique, de nouveaux cas apparaissent dans le secteur de fabrication de plans de travail de cuisine en pierre composite. C’est l’Australie qui donne l’alerte.

Royaume-Uni: le Brexit aura-t-il des conséquences sur le bien-être au travail?

La Grande-Bretagne s’est forgé une solide réputation dans le domaine de la sécurité et de la santé au travail. Le nombre d’accidents du travail est nettement inférieur à la moyenne européenne et le Health and Safety Executive britannique (HSE, l’organisme gouvernemental qui gère cette problématique) jouit d’une excellente réputation au niveau mondial. Mais que se passera-t-il quand le pays quittera l’Union européenne?