Chantier de construction

Entrepreneur et coordinateur de sécurité: synergie pour une meilleure sécurité?

La coordination de sécurité existe depuis 7 ans déjà. L’Institut Belge des coordinateurs sécurité (BIB-Co) faisait, lors de son colloque du 24 avril 2008 intitulé "La coordination sécurité et santé: déjà 7 années d’application en Belgique", le bilan de ce premier septennat. La Confédération Construction (1), l’organisation patronale qui représente les activités de construction, y présentait le point de vue des entrepreneurs. Malgré les nombreuses imprécisions et problèmes pratiques que la réglementation sur la coordination de sécurité suscite, la Confédération est encore toujours d'avis que le principe même est très bon en soi. Son application ne fournit cependant pas toujours les résultats espérés et passe à côté de l'objectif visé. Un tour de la question qui met en évidence les côtés positifs et négatifs de la réglementation. Basé sur un texte de Marc Junius, Conseiller principal à la Confédération Construction.

Chantiers de moins de 500 m²: les changements d'avril 2006

Le Moniteur belge du 12 avril 2006 nous a apporté, comme cadeau pascal, un arrêté royal, daté du 22 mars 2006, qui modifie et clarifie l'AR du 25 janvier 2001 relatif aux chantiers temporaires ou mobiles. Ces modifications ont trait au dossier d'intervention ultérieure et à la désignation et certification des coordinateurs pour les chantiers de moins de 500 m². Dans cet article, nous vous présentons les nouvelles dispositions en matière de coordination de chantier.

Modifications à l'AR Chantiers temporaires ou mobiles

Le 12 avril 2006 est paru dans le Moniteur belge l’AR du 22 mars 2006 qui apporte des modifications à l’AR concernant les chantiers temporaires ou mobiles (25 janvier 2001).

Accidents du travail et chantiers temporaires ou mobiles

Un récent AR a apporté une série de modifications aux dispositions spécifiques relatives à la déclaration des accidents du travail sur les chantiers temporaires ou mobiles. Quelles sont les modifications apportées?

Un nouvel AR sur les chantiers temporaires ou mobiles

L’AR du 19 janvier 2005 modifiant l’AR du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles (MB du 27 janvier 2005) ne change pas radicalement la législation en vigueur. Le principe de base demeure: une coordination est nécessaire à partir du moment où deux entrepreneurs au moins interviennent sur un chantier. Quelles modifications a-t-il finalement apportées?