Article

Chute d’objets: un travailleur écrasé par un ballot d’une demi-tonne

La CNESST (Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail) a enquêté sur l’accident dont a été victime un technicien effectuant une intervention dans une usine. Manque de stabilité de l’entreposage, voie de circulation non sécuritaire,… différents éléments ont mené à l’écrasement du travailleur sous un ballot de plus d’une demi-tonne.

Construction d’une éolienne: interaction entre service de prévention et coordination de la sécurité

Une éolienne a été construite sur le site de Janssen Pharmaceutica. Cet article décrit brièvement les cinq phases de la construction et l’implication des différents acteurs dans ce projet.

Explosion mortelle chez Total: cinq entreprises poursuivies en justice

Deux travailleurs ont perdu la vie dans une explosion survenue dans une raffinerie Total du port d’Anvers en novembre 2013. Le 25 juin 2020, la chambre du conseil d’Anvers a renvoyé cinq entreprises, dont l’entreprise française Total, devant le tribunal correctionnel. Une information relayée par sudinfo.be.

Explosion mortelle chez Total: cinq entreprises poursuivies en justice

Deux travailleurs ont perdu la vie dans une explosion survenue dans une raffinerie Total du port d’Anvers en novembre 2013. Le 25 juin 2020, la chambre du conseil d’Anvers a renvoyé cinq entreprises, dont l’entreprise française Total, devant le tribunal correctionnel. Une information relayée par sudinfo.be.

SQAS: audit de performance des fournisseurs et distributeurs de services logistiques

En 1992, un groupe de travail du Conseil européen de l'industrie chimique (Cefic) a lancé un pilote pour tester un nouveau système d’audit de fournisseurs de services logistiques. Cette initiative a donné naissance au Safety & Quality Assessment for Sustainability (SQAS) actuel.

Le VCA version 6.0 et la gestion de la sécurité des contractants chez BASF

Une nouvelle version de la liste de contrôle VCA a été publiée en 2018. Nous avons profité de l’occasion pour organiser une interview avec Marc De Locht, président du comité exécutif de BeSaCC-VCA, et également Team Leader Contractor Safety chez BASF. Nous lui avons demandé de nous fournir des explications sur la nouvelle version du VCA, et de nous dire comment BASF met en pratique la gestion de la sécurité des contractants. Cet article est un compte-rendu de l’interview à propos de la nouvelle version du VCA. La gestion de la sécurité des contractants chez BASF sera le thème de l’article suivant

Gestion de la sécurité des contractants sur un même site en pratique

Chaque jour, pas moins de 1500 travailleurs de contractants sont occupés sur le site de BASF. Assurer le bon déroulement de ces travaux avec des tiers requiert une approche systématique. Marc De Locht, Team Leader Contractor Safety chez BASF, nous explique comment la gestion de la sécurité des contractants est mise en pratique.

Le travail avec des tiers: un éventail complet de sous-traitants

Pour ce concerne le travail avec des tiers, la loi sur le bien-être au travail n’a pas été, d’un point de vue purement légistique, élaborée tout à fait correctement. Les deux chapitres (III et IV) entièrement consacrés à cette problématique contiennent des détails qui ont plutôt leur place dans des arrêtés d’exécution. Pour rendre les choses encore un peu plus complexes, il existe également un chapitre V, qui porte (d’une manière tout aussi détaillée) sur les chantiers de construction. Il n’est pas toujours aisé de conserver une vue d’ensemble.

Approche VCA dans les autres pays européens

L’approche VCA est couramment utilisée en Belgique. Les entreprises qui souhaitent confier des travaux à risque à des sous-traitants étrangers peuvent, grâce au système VCA et à des clones comparables (MASE en France et SCC dans les pays germanophones), s’assurer raisonnablement qu’ils s’engagent avec des firmes qui ont une politique de bien-être acceptable. 

Campagne Sécurité livraison du cnac: premiers résultats

La Campagne Sécurité livraison, lancée par le cnac en 2012 avait pour but d’attirer l’attention sur la problématique des accidents lors de la livraison et de la manutention de matériaux de construction et de béton prêt à l’emploi. Voici les premiers résultats.