Article

Pour un comportement sûr des navetteurs cyclistes

De nombreux accidents de la route sont causés par des facteurs comportementaux: vitesse inadaptée, inattention, manque d’expérience, conduite sous influence, visibilité insuffisante,... KBC Assurances et la Fondation flamande pour la sécurité routière (VSV) aident les entreprises à favoriser l’adoption d’un comportement sûr à vélo.

Des mesures pour tuer l’angle mort

L’angle mort est la zone autour d’un véhicule où le conducteur n’a pas de visibilité directe (à travers les vitres) ni de visibilité indirecte (via les rétroviseurs et/ou une caméra). Malgré les mesures déjà au niveau de la réglementation, de l’infrastructure ou de la sensibilisation des usagers, le problème est toujours d’actualité. En 2020, 23 accidents dus à un angle mort ont été enregistrés par la police en Belgique. Focus sur cette question avec Vias.

Un environnement de travail sûr pour les travailleurs des plateformes

Le Parlement européen demande à ce que les personnes qui travaillent au sein de plateformes numériques, telles que les services de livraison de repas, aient les mêmes droits que les employés traditionnels.

Épilepsie et aptitude à la conduite

En France, en 2014, un chauffeur de bus a eu une crise d'épilepsie qui a provoqué un accident mortel. Un scénario similaire s'est produit à Kortenberg en 2018. En France comme en Belgique, les chauffeurs de bus et de camion doivent dans le cadre de la législation sur le permis de conduire passer un examen médical spécifique. Le médecin du travail doit être tenu au courant de l’affection.

Intégrer la sécurité à vélo dans la politique de sécurité de l’entreprise

Le vélo, c’est bon pour l’environnement, la santé, le portefeuille et l’humeur. Mais cela comporte aussi des risques. Cet article présente une analyse des accidents de vélo survenus sur le chemin du travail. Il propose également une approche pratique permettant d’intégrer la sécurité à vélo dans la politique de sécurité de l’entreprise.
 

Voitures électriques: qu’en est-il de la prévention?

Au salon de l’auto, on présente de plus en plus des voitures électriques. S’ils nuisent moins à l’environnement, ces véhicules à énergie électrique ne sont pas sans risques. Quels sont leurs impacts sur la santé et la sécurité des travailleurs?

L’impact des normes sociales sur la sécurité routière

La majorité de la population a été sensibilisée (campagnes et articles de presse à l’appui) au fait que l’alcool au volant et les excès de vitesse peuvent avoir de graves conséquences. Pourtant, ce comportement à risque est loin d’avoir disparu. Pourquoi? Les normes sociales, leur rôle et leurs effets sur le comportement apportent notamment un éclairage sur ce point.

Accidents dans des zones de travaux: attention requise

Suite à l’accident ayant coûté la vie à un ouvrier sur l'E42 en août 2019, la presse a rappelé que, selon l'institut pour la sécurité routière Vias, le nombre d'accidents ayant lieu dans des zones de travaux mobiles ou fixes était en hausse. Ce point avait déjà fait l’objet d’une question parlementaire en 2018 en Wallonie: dans sa réponse, le ministre des transports assurait ne pas être d’accord avec la hausse annoncée par Vias. Au-delà de cette mésentente statistique, le problème n’est pas à négliger: au Canada aussi, l’on tire la sonnette d’alarme.

Couches de neige sur les toits des véhicules: danger à ne pas négliger

En hiver, la neige et la glace accumulées sur le toit des véhicules de transport constituent un véritable danger pour les autres véhicules. En France, les chauffeurs sont tenus responsables de cette couche de glace ou de neige et peuvent être verbalisés. L’opération de déneigement n'est pas sans risque: les toits se situent facilement à une hauteur de trois à quatre mètres.

L’impact des déplacements sur la charge psychosociale

Catherine Jadoul, manager du département psychosocial de spmt-arista a souligné, lors de sa participation au colloque organisé par l’ARCoP (Association Royale des Conseillers en Prévention) le 29 novembre 2018, l’importance de l’impact des déplacements sur la charge psychosociale des conseillers en prévention.