Article

benOSH: pour les risques psychosociaux aussi

Comment calculer la rentabilité des mesures prises pour gérer les incapacités de travail de longue durée et améliorer les performances? La méthode benOSH (Benefits of Occupational Safety and Health) permet aussi d’aborder les aspects économiques des mesures prises dans le cadre de la prévention des risques psychosociaux. Comment s’y prendre?

Burn-out et motivation

On parle souvent de burn-out lorsqu’une personne est malade pendant une longue période et que la cause se situe dans la sphère psychosociale. Le problème est cependant beaucoup plus vaste. Certains aspects du burn-out (visibilité, ampleur, caractère maîtrisable et profil des principales victimes, à savoir des travailleurs motivés et productifs) sont insuffisamment mis en évidence.

Comment promouvoir un bon équilibre travail-vie privée?

Depuis l’explosion du télétravail suite à la pandémie de coronavirus, voir passer la famille ou les animaux domestiques d’un collègue en arrière-fond d’une réunion en ligne n’a plus rien d’étonnant. Concilier travail et vie privée reste cependant un exercice périlleux. Que pourrait donc faire un employeur dans ce cadre? Une chercheuse au Centre de Psychologie Sociale et Culturelle de la KU Leuven propose l’organisation d’un entretien spécifique sur ce sujet.

Elargissement du projet-pilote Burn-out

Fedris, l’agence des risques professionnels, a décidé, dans le cadre de la crise sanitaire, d’élargir le projet-pilote Burn-out. Cette décision a entraîné la modification de l'arrêté royal du 7 février 2018 qui déterminait les conditions du projet-pilote.

Burn-out: que se passe-t-il dans le cerveau?

Un burn-out entraîne une sensation de fatigue, une attitude négative à l’égard du travail et une baisse de la productivité. Mais comment survient ce phénomène? À l’aide de quelques schémas simples, cet article explique les processus à l’œuvre dans le cerveau pouvant mener au burn-out.

Le coronavirus pèse sur le bien-être mental des employés

Une enquête du prestataire de services RH Acerta, menée auprès de 2000 travailleurs, montre que la crise du coronavirus pèse sur le bien-être mental du Belge actif. La plupart des participants à l’enquête pensent cependant que leur employeur s’est bien organisé pour faire respecter les mesures de distanciation et d’hygiène sur le lieu de travail.

Travailler avec de jeunes enfants

Les personnes qui travaillent au service de néonatologie ou de pédiatrie, dans une crèche, un jardin d’enfants ou l’enseignement maternel sont chaque jour en contact avec des enfants en bas âge. Nous nous intéresserons dans cet article aux risques inhérents à ces métiers.

Risques psychosociaux: l’outil de prédiagnostic remis à jour

L’outil “Indicateurs d’alerte des risques psychosociaux au travail" a pour objectif d’alerter l’employeur sur la présence de risques psychosociaux au sein de son entreprise: il peut ainsi au plus vite entreprendre ou adopter une réelle politique de gestion en la matière. Développé en 2015, cet outil vient d’être remis à jour.

Humaniser le monde du travail: une démarche pas encore au top

Selon la version 2020 du rapport "Human Capital Trends" de Deloitte, les organisations n’exploitent pas encore entièrement le potentiel des technologies permettant d’humaniser le monde du travail, souligne le site peoplesphere.be. La plupart des répondants belges (89%) n’intègrent pas cette dimension dans leur stratégie.

Impact psychosocial (futur) du Covid-19 sur les organisations - Le rôle crucial du conseiller en prévention

La crise du coronavirus a un impact non seulement sur notre santé physique, mais aussi sur notre santé mentale. Il est capital d’en être conscient lorsque les entreprises reprendront progressivement leurs activités. En effet, nous nous réveillerons lentement dans une nouvelle réalité, tant dans la sphère privée que professionnelle. Chaque phase de ce ‘réveil’ révèlera de nouveaux points d’attention.