Article

Passer moins de temps assis au travail

Le travailleur qualifié reste assis en moyenne 10,1 heures par jour. Et comme il passe la plus grande partie de ces heures assis au travail, c'est donc là qu'il faut intervenir si l’on veut réduire le temps passé en position assise. 

Prévention des risques psychosociaux: semaine européenne 2015

Le thème développé pour la période 2014-2015 par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail “Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler” touche à sa fin. Ce thème entre dans le cadre de la campagne de sensibilisation “Lieux de travail sains”. 

Avoir les mains propres

La méthode la plus évidente pour éviter la propagation de maladies est de se laver régulièrement les mains. Pour avoir les mains propres, il faut se les laver suffisamment longtemps. Le fait d’utiliser de l'eau chaude ou froide ne fait probablement pas de différence.

 

Obésité et discrimination: Que dit le droit européen?

Dans une question préjudicielle, il a été, pour la première fois, demandé à la Cour européenne de justice de prendre position sur la discrimination au travail fondée sur l’obésité. A cette question, la Cour répond que dans certaines circonstances l’obésité peut être assimilée à un handicap auquel s’applique la directive 2000/78/CE sur l’égalité de traitement en matière d’emploi et de travail.

 

Les entreprises se concentrent principalement sur les éléments "obligatoires" de la politique de santé

Les entreprises flamandes et bruxelloises offrent à leurs travailleurs trop peu d’accompagnement dans le choix d'un mode de vie (plus) sain. Telle est la conclusion d'une étude réalisée par l'Institut flamand pour la promotion de la santé et la prévention des maladies (VIGeZ). Les résultats montrent que les pratiques de prévention de nos entreprises se concentrent principalement sur des mesures répondant à des obligations légales.

Programme “Lifestyle” au travail: pas toujours rentable

Le surpoids est un problème de société. Le lieu de travail peut convenir pour mettre sur pied un programme d’entraînement permettant de modifier son mode de vie. Mais une thèse de doctorat néerlandaise met un bémol: la mise sur pied d’un programme de promotion d’une alimentation saine ou des exercices physiques réguliers ne serait pas rentable.  

Travailler assis: quelle influence sur l'activité physique en-dehors du travail?

La sédentarité d’un nombre croissant de travailleurs inquiète les chercheurs comme le montrent deux nouvelles études sur l’exercice physique pendant et en-dehors du travail.

Le Conseil de l’Union européenne veut plus d’activité physique au travail

Sur proposition de la Commission européenne, le Conseil de l’Union européenne a publié, le 26 novembre 2013, une recommandation sur la promotion transversale de l’activité physique bienfaisante pour la santé dans les différents secteurs.

Un travail sain pour les personnes atteintes d'une maladie chronique

La présence de personnes atteintes d'affections chroniques ne constitue pas une exception au travail. Un accompagnement adapté peut les aider à maintenir leur activité professionnelle. Les bienfaits se ressentent tant au niveau de l'employeur, de l'individu qu'à celui de la société en général. Dans le cadre de la campagne "Promouvoir un travail sain et durable pour les travailleurs atteints d'une maladie chronique", le Réseau européen pour la promotion de la santé au travail (ENWHP) a développé un guide pratique pour soutenir les employeurs dans la mise en place d'une politique de promotion de la santé adaptée aux travailleurs souffrant d'affections chroniques.

Travail et diabète

Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de personnes. De nombreuses idées préconçues circulent à son sujet, notamment parmi les employeurs: les diabétiques ne pourraient pas aussi bien travailler, seraient plus rapidement fatigués, plus souvent absents… Et pourtant, les patients souffrant de diabète peuvent travailler de manière tout à fait normale, moyennant quelques aménagements.