Article

Emission de chlore suite à une coupure d’électricité

Un impact de foudre sur une ligne haute tension a provoqué une coupure totale d’électricité dans un établissement Seveso. Les dispositifs d’alimentation de secours n’ayant pas fonctionné, du chlore a pu s’échapper de l’installation. Cet incident, qui n’a heureusement blessé personne, a permis à l’entreprise de tirer d’importantes leçons.
 

Fluides de coupe et risque de cancer

Le travail des métaux a été associé à un excès de risque de cancer de la vessie dans plus de 20 études. Ce sont les fluides de coupe qui sont soupçonnés d’en être à l’origine, mais les données épidémiologiques sont encore limitées. Une nouvelle étude américaine vient  renforcer les suspicions. 

FDS: des fiches essentielles pour travailler en sécurité avec des substances dangereuses

Le règlement REACH[1] a apporté quelques modifications aux fiches de données de sécurité (FDS). À partir du 1er juin 2015, la nouvelle version des FDS devra accompagner les substances et les mélanges. En tant qu’utilisateur en aval, que devez-vous savoir sur l’élaboration et la lecture de ces fiches de données de sécurité?



[1] Règlement (CE) n°1907/2006 du 18 décembre 2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH)

 

Les étiquettes selon le CLP

À partir du 1er juin 2015, tous les mélanges mis sur le marché devront être munis des nouvelles étiquettes CLP[1]. On retrouvera donc ces nouvelles étiquettes de plus en plus souvent sur les produits utilisés au travail et à la maison. Voici un aperçu des principales dispositions.



[1] Règlement (CE) n°1272/2008 du 16 décembre 2008 relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges

 

Equipements sous pression: modifications dans le cadre de CLP

La réglementation belge relative à la mise sur le marché des équipements sous pression a été mise en conformité avec le règlement CLP (règlement n°1272/2008 du 16 décembre 2008 relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges).

Les CMR dans le collimateur de l’ECHA

Selon un rapport publié récemment par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), 5.675 substances étiquetées et emballées dans le cadre du règlement CLP comme cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR) circulent sur le marché européen. Or, selon ce même rapport, seules 1.169 substances CMR ont été enregistrées dans le cadre du règlement REACH. Comment expliquer cette différence? 

Différences hommes-femmes dans l’exposition aux risques

Des chercheurs canadiens de l’IRRST ont réalisé une étude sur l’existence de différences d’exposition professionnelle entre des hommes et des femmes. Les différences marquées peuvent s’expliquer, dans la très grande majorité des cas, par des divergences de fonction y compris au sein d’un même groupe professionnel. Seules 3,1% des différences marquées entre les sexes n’ont pas d’explications évidentes. 

Alarmes pour la détection du gaz: recommandations de paramétrage

Un détecteur de gaz décelant un gaz toxique ou un manque d’oxygène peut être utilisé pour avertir les travailleurs d’une exposition potentiellement dangereuse. Bien souvent, ces systèmes d’alarme utilisent des paramètres standards. Le Health and Safety Executive (HSE) britannique a identifié les facteurs à prendre en compte pour paramétrer les alarmes et a émis des recommandations.

De l'utilité de la biosurveillance

La biosurveillance ou biomonitoring, qui vise à détecter l’exposition à des substances dangereuses par le biais de tests cliniques, doit se faire dans le respect de la législation. L’aspect humain n’est pas à négliger lors de la décision d’appliquer ou non cette mesure. Steven De Vriese, médecin du travail chez Securex, explique la complexité de la biosurveillance.

Risque élevé de cancer du poumon chez les maçons

Les maçons présentent un risque accru de cancer du poumon, selon une étude épidémiologique parue récemment dans l'International Journal of Cancer. Le risque de contracter le cancer du poumon augmente proportionnellement avec le temps passé dans cette profession.