Recherche

Les travailleurs craignent l’automatisation

StepStone et la KU Leuven ont interrogé les travailleurs belges sur leur sentiment d’insécurité professionnelle face à l’automatisation: 13% des répondants craignent que leur profession ne diparaisse suite aux progrès technologiques et 61% redoutent des modifications importantes dans leurs tâches. Cette insécurité a des conséquences négatives pour le travailleur comme pour l’employeur.

Sécurité et intelligence artificielle complexe

Les méthodes mise en œuvre par l’intelligence artificielle ont pour but d’aider l’individu à prendre des décisions ou même de les prendre à sa place. Il faut cependant parvenir à préciser dans quels cas des décisions, si elles ont une incidence sur la sécurité au travail, peuvent être gérées par l’intelligence artificielle.

Systèmes d’alerte précoce des maladies d’origine professionnelle

L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a lancé un projet de recherche, dans le cadre duquel des experts et des décideurs politiques européens ont examiné les approches en matière d’alerte et de sentinelle permettant une détection précoce des nouveaux risques et des nouvelles maladies d’origine professionnelle. L’agence a récemment publié le rapport de ce projet.