Article

Faire reconnaître un cancer d’origine professionnelle

Un bras de fer juridique long de 13 ans a opposé Fedris, l'agence fédérale des risques professionnels, et un groupe de travailleurs de Polypal, une entreprise spécialisée dans la fabrication de rayonnages métalliques. Un aperçu des difficultés rencontrées par ces travailleurs sur le long chemin de la reconnaissance d’une maladie professionnelle[1].

Maladies professionnelles: déclarations et demandes Covid-19

Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels, a publié le 30 mars dernier une mise à jour des chiffres concernant les déclarations et demandes d'indemnisation de liées au Covid-19 en tant que maladie professionnelle.

France: sinistralité au travail 2019

L’Assurance Maladie - Risques professionnels française note une légère hausse de la sinistralité au travail en 2019. La manipulation manuelle de charges est en cause dans 50% des accidents du travail. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont à l’origine de 88% des maladies professionnelles. La diversification des moyens de transport pour se rendre au travail est un facteur d’accidentologie nouveau.

Risques sanitaires de la pâte à braser

La pâte à braser contient généralement de la colophane, une substance souvent responsable de l’apparition d'asthme professionnel et de dermatite allergique de contact. Quelles sont les mesures de prévention permettant d’éviter ces effets sur la santé?

Maladie de Dupuytren: quand l’usage des mains file entre les doigts

La maladie de Dupuytren est une maladie des mains fréquente et invalidante. Plusieurs études ont établi des liens avec le travail manuel et l’exposition aux vibrations, mais n’ont pas pu exclure des facteurs perturbants et un biais de sélection. Une récente étude de cohorte française a toutefois établi une corrélation entre une intervention pour cette affection et le travail manuel chronique[1]. Une raison de plus de s’intéresser à la question.

Travailler avec de jeunes enfants

Les personnes qui travaillent au service de néonatologie ou de pédiatrie, dans une crèche, un jardin d’enfants ou l’enseignement maternel sont chaque jour en contact avec des enfants en bas âge. Nous nous intéresserons dans cet article aux risques inhérents à ces métiers.

Demande en aggravation d’une maladie retirée de la liste

Une personne introduit une demande d’aggravation d’une maladie retirée de la liste auprès de Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels. Ne l’ayant pas obtenue, elle fait appel. La Cour du travail de Liège[1] estime dans son jugement du 2 décembre 2019 (relayé par Terralaboris) que, comme l’exposition au risque a déjà été reconnue, il s’agit en fait de faire vérifier, par un expert, si la pathologie est imputable à l’exposition. 



[1] C. trav. Liège (div. Liège), 2 décembre 2019, R.G. 2019/AL/705 

Éviter les maladies du rat

L’homme associe souvent les rats à la saleté, à la destruction et à des maladies comme la peste ou la rage. Dans cet article, nous parlerons de trois maladies que l’homme peut attraper par contact direct ou indirect avec des rats: la leptospirose, l’hantavirose et la fièvre par morsure de rat.

Protection de la peau: approche proactive

Les affections cutanées font partie des problèmes de santé d’origine professionnelle les plus répandus en Europe. En effet, la peau peut être exposée sur le lieu de travail à des agents chimiques, physiques et biologiques. Prévenir les maladies de la peau de manière efficace nécessite une approche proactive, qui conjugue des mesures préventives, technologiques et organisationnelles.

Risques professionnels dans les ongleries

Dans les salons de manucure, les techniciens sont quotidiennement en contact avec plus de 20 substances chimiques. La fabrication des ongles artificiels fait intervenir nombre de produits potentiellement toxiques (colles, durcisseurs, apprêts, vernis à ongles, plastifiants, résines, acides,…). Cet article se penche sur les risques professionnels encourus par les personnes travaillant dans des ongleries.