Version 4 du guide générique: modifications

Plus d’un an s’est déjà écoulé depuis la première parution du guide du "Guide générique pour lutter contre la propagation de Covid-19 au travail"[1]. Une nouvelle actualisée (version 4.0) est disponible depuis le 12 mai 2021. Quels changements ont-ils été apportés?

Objectifs
Les objectifs formulés dans le guide ont subi quelques ajustements (p. 3-4). Les raisons qui rendent la vaccination si importante sont soulignées et il est rappelé que les mesures, comme le télétravail par exemple, doivent encore toujours être respectées par tous (même si leur test est négatif ou s’ils sont déjà vaccinés). En outre, le guide fait remarquer que:
- une personne ayant un résultat de test négatif peut malgré tout être contaminée et transmettre le virus
- une personne dont le test est négatif parce qu’elle n’est pas contaminée, peut l’être le lendemain et devenir dès lors aussi contagieuse
- les personnes vaccinées peuvent également encore être contaminées et transmettre le virus (mais à un degré bien moindre).

Mesures générales: stratégie de test
Un nouveau chapitre sur la stratégie de test en entreprise (contenant les liens vers les pages pertinentes sur emploi.belgique.be) a été introduit  (p. 13). Tant les employeurs que les travailleurs peuvent demander des informations, faire des propositions et fournir une argumentation en rapport avec les tests sur le lieu de travail. Les décisions en la matière reviennent cependant exclusivement aux médecins du travail.

Ventilation et aération
Des éclaircissements sur la ventilation et aération ont également été ajoutés (p. 19):
- L’espace doit être ventilé autant que possible par un apport d’air frais extérieur (ou d’air purifié)
- La ventilation doit, si possible, être effectuée de manière permanente, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et le nombre de mètre cube d’air frais par unité de temps à apporter doit être adapté au nombre de personnes présentes. Une ventilation minimale doit être assurée lors des périodes d’inoccupation.
- La concentration en CO2 dans le local est un indicateur de la qualité de l’air. Elle ne peut en aucun cas dépasser la valeur limite mentionnée à l’article II.1-34 du code du bien-être au travail. Cette concentration en CO2 doit rester aussi basse que possible. Pour y arriver, on peut réduire le nombre de personnes dans les espaces intérieurs et assurer une ventilation complémentaire par apport d’air frais extérieur.

Masques
Le masque ne peut pas avoir de ventilation, doit être fabriqué en tissu ou en matériau jetable, s’ajuster étroitement sur le visage et couvrir le nez, la bouche et le menton (p. 21). Il faut tenir compte des règles reprises dans des protocoles spécifiques pour une utilisation correcte.
Le port du masque reste une mesure complémentaire indispensable dans les cas où l’application de mesures organisationnelles et de protection collective n’offre pas de protection suffisante (p.ex. si la distance de 1,5 mètre ne peut pas être respectée). Il est fortement recommandé dans les espaces fermés en présence de plusieurs personnes (p. 20-21).

La version 4.0 du guide générique peut être téléchargée sur le site du SPF Emploi

 

Source: emploi.belgique.be

 

Lire aussi nos articles:
-       Guides pour travailler en toute sécurité aux temps du Covid-19 
-       Version 3.0. du guide générique: quels sont les principaux changements?

 

 

 
 
 
 
 
 
 

[1] Version 2.0 (4 mai 2020), version 3.0 (30 octobre 2020) et version 3.1 (14 décembre 2020).

 

: preventActua 12/2021