Vaccination: priorités et rôle éventuel des médecins du travail

Les partenaires sociaux du Conseil Supérieur pour la Prévention et la Protection au Travail soutiennent les priorités fixées par les autorités compétentes dans le cadre de la stratégie de vaccination (priorité aux travailleurs des soins de santé, aux personnes de plus de 65 ans et aux patients âgés de 45 à 65 ans présentant des comorbidités bien définies et risquant de développer une pathologie Covid-19 grave).

Ils estiment, par contre, que la vaccination de la ‘population active’ devrait être intégrée dans la stratégie globale de vaccination et qu’il n’est actuellement pas approprié de donner la priorité à certains groupes professionnels (salariés et travailleurs indépendants).

Afin de renforcer la capacité des centres de vaccination, il pourrait éventuellement être envisagé de recourir de manière complémentaire à des médecins du travail et leur équipe d'infirmiers. Cette situation risquerait cependant de compromettre les tâches habituelles de la médecine du travail (déjà perturbées par les tâches supplémentaires des médecins du travail dans le cadre de la détection des contacts et la réalisation de tests sur le lieu de travail). Les partenaires sociaux demandent dès lors à être impliqués dans la réflexion si cette éventualité venait à être envisagée.

Source: emploi.belgique.be

 

: preventActua 04/2021