Tunnels de désinfection et lampes à UV-C: risques pour la santé

Certaines techniques de désinfection utilisées pour lutter contre la propagation du Covid-19 sont inefficaces et peuvent même comporter des risques pour la santé. Le Conseil supérieur de la santé (CSS) met en garde contre les risques des tunnels de désinfection et des lampes à UV-C.

Tunnels de désinfection
Le CSS a rendu un avis extrêmement négatif sur les tunnels de désinfection recourant à l’ozone et à d’autres biocides pour désinfecter les chariots de magasin et les clients. D’une part, il n’existe pas de preuve scientifique de leur efficacité et d’autre part, le risque d’irritation des muqueuses pulmonaires (y compris à très faible dose) est trop élevé. Ces tunnels de désinfection ne peuvent donc actuellement pas être utilisés en Belgique. Les entreprises qui désireraient les introduire sur le marché belge doivent d’abord introduire une demande auprès du SPF Santé publique.

Désinfection par lampes à UV-C
Le recours aux lampes UV-C pour la désinfection de l’air ou des locaux dans le contexte de crise du Covid-19 doit être limité aux applications médicales (dentisterie, stérilisation) et aux secteurs hospitaliers et industriels qui ont des procédures standard bien contrôlées. Dans les autres cas, le CSS les déconseille.
Ces lampes ne devraient pas non plus être installées dans des lieux très fréquentés, qu’ils soient fermés ou ouverts (terrasses,…): elles sont inefficaces et les effets des rayons UV-C peuvent augmenter le risque de lésion oculaire et de cancer.

Source: health.belgium.be

 

: preventMail 25/2020