Post-confinement: des codes QR pour une reprise en toute sécurité

L’institut Vias a apposé des autocollants avec des codes QR dans ses bureaux. Ces codes permettent d’informer les travailleurs ayant été en contact avec un collègue contaminé.

Un code QR pour endiguer les contaminations
Le test mené par l’institut Vias avec le système de codes QR (baptisé SAVITAS) vise à déceler les contaminations au coronavirus pou pouvoir les contenir rapidement. Ce système de codes QR est le fruit d’une collaboration entre Vinçotte, la start-up Esoptra, Mensura, Attentia et Vias.

Le concept
L’institut Vias a apposé les autocollants portant les codes QR aux endroits sensibles, là où il est difficile de garder ses distances: dans les bureaux paysagers, les ascenseurs, les coffee corners, le réfectoire et les salles de réunion. Le scan de ces codes QR permet de détecter le fait d’avoir été en contact avec un collègue contaminé.

Pas d’application
Le système ne nécessite ni le téléchargement d’une application spécifique ni l’enregistrement de l’utilisateur. Il suffit de scanner les codes QR avec la caméra intégrée dans le smartphone ou avec une application QR standard.

Code d’autorisation
Si le médecin traitant d’un travailleur malade suspecte une contamination au Covid-19, il lui remet un certificat dans lequel il note cette présomption. Quand il reçoit ce certificat, l’employeur (service du personnel, médecin du travail, …) donne au travailleur un code d’autorisation unique et personnel à six chiffres. Si le médecin traitant recontacte le travailleur pour lui confirmer sa contamination, le malade peut publier ses données scannées dans le but de protéger ses collègues.

Message d’avertissement
Tous ceux qui ont scanné le même code QR environ au même moment reçoivent alors un avertissement de SAVITAS pour les informer qu’ils ont été en contact une personne qui s’avère être contaminée. Ce message est exclusivement destiné aux personnes ayant scanné le code QR à peu près en même temps (personne d’autre ne le reçoit). Les travailleurs concernés doivent alors prendre les mesures nécessaires: consulter un médecin et éviter les contacts avec autrui.

Confidentialité
Pour Vias, l’utilisation des nouvelles technologies doit concilier sécurité et respect des droits des travailleurs (entre autres en matière de confidentialité). C’est aussi le libre choix du travailleur qui prime lors de l’utilisation des codes QR sociaux. Une analyse de la manière dont les travailleurs de Vias utilisent le système est prévue prochainement.

 

Source: vias.be
 

 
 
: preventMail 22/2020