Masques buccaux: exigences minimales, confection et entretien

Le Bureau de Normalisation s’est penché, avec un panel d’experts du secteur, sur les exigences minimales à respecter pour avoir des masques buccaux de qualité. Un document de référence semi-normatif est désormais disponible. Il faut toutefois préciser qu’il s'agit d'une catégorie limitée de protection respiratoire, qui n'est pas destinée à un usage professionnel.

Document technique
La version 1.1 du document technique "Masques ‘community’ et masques artisanaux - Guide d'exigences minimales, de confection, d’entretien et d’usage" peut être obtenu sur simple demande auprès du NBN.
Ce document de référence officiel comporte deux parties: un chapitre pour les entreprises qui désirent produire en série (exigences de qualité à respecter lors de la fabrication et critères de test) et un autre pour les citoyens, afin qu'ils puissent eux aussi fabriquer des masques buccaux de qualité.

Masques ‘community’ et masques artisanaux
Certains types de protection respiratoire légère n'avaient pas encore fait l’objet d’une norme: cette lacune est désormais comblée par la parution du document semi-normatif NBN/DTD S 65-001:2020 Masques “community” et masques artisanaux - Guide d'exigences minimales, de confection, d'entretien et d'usage.
Ce document ne concerne pas les masques chirurgicaux (considérés comme des équipements médicaux, portant le marquage CE et répondant aux exigences de la norme EN 14683), ni les masques de protection respiratoire (considérés comme des équipements de protection individuelle, portant le marquage CE et répondant aux exigences de la norme EN 149). Seules les catégories FFP2 et FFP3 sont efficaces dans le cadre de la protection contre le coronavirus.

Grand public
Le document NBN/DTD S 65-001 a donc trait à des équipements de protection destinés au grand public et, en particulier, aux personnes en bonne santé qui ne présentent aucun symptôme d'infection.
Les masques communautaires sont des protections respiratoires fabriquées en série à partir de matériaux "qui ont prouvé leur fonction spécifique". Les masques artisanaux sont fabriqués artisanalement en quantité limitée. Le texte de la norme indique clairement que les règles de distanciation sociale doivent être respectées, même si ces masques sont portés correctement.

Pas dans un environnement professionnel
Ces deux types de protection (masques ‘community’ et masques artisanaux) ne sont donc pas destinés à être utilisés dans un environnement professionnel: leur port est limité à un maximum de quatre heures. Ils peuvent cependant être utilisés par les travailleurs quand ils se rendent au travail et en reviennent ou effectuent d'autres déplacements nécessaires.Les entreprises sont donc parfaitement libres de mettre ce type de masque à disposition de leur personnel, mais uniquement dans le cadre des déplacements domicile-travail.

Source: NBN

 
: preventActua 12/2020