Les travailleurs craignent l’automatisation

StepStone et la KU Leuven ont interrogé les travailleurs belges sur leur sentiment d’insécurité professionnelle face à l’automatisation: 13% des répondants craignent que leur profession ne diparaisse suite aux progrès technologiques et 61% redoutent des modifications importantes dans leurs tâches. Cette insécurité a des conséquences négatives pour le travailleur comme pour l’employeur.

: preventActua 17/2021