Le harcèlement : une pratique courante dans le secteur du spectacle

Le secteur des médias, de l’art et du divertissement en Grande-Bretagne a dévoilé tout récemment les résultats d’une enquête auprès de plus de 4.000 travailleurs du secteur relative au phénomène du harcèlement et la discrimination au travail. Parmi les répondants figurent tant des noms célèbres du spectacle que des scénaristes et des acteurs débutants.

Les résultats montrent des niveaux alarmants en termes de comportements inappropriés et une culture du silence manifeste. Seul un tiers des personnes se sentant victimes de harcèlement ou de discrimination ont signalé les incidents. Plus de la moitié des travailleurs interrogés (56%) ont pourtant déclaré avoir déjà été confrontés au harcèlement moral ou sexuel ou à la discrimination au travail.

Huit femmes sur dix qui ont été harcelées ou discriminées au travail indiquent que leur genre constituait clairement un facteur à la base des comportements à leur égard.  Les répondantes ont signalé des incidents allant de commentaires obscènes jusqu’à l'agression sexuelle.

La prévalence élevée de travailleurs indépendants dans le secteur a été identifiée comme un des principaux facteurs contribuant à l’ampleur des pratiques de harcèlement et de la culture du silence dans le secteur des arts et du spectacle. Les répondants au sondage ont indiqué qu'ils n'osaient pas parler de crainte de se voir attribuer une réputation de fauteurs de troubles. Les résultats de l’enquête indiquent que les travailleurs indépendants étaient 14% moins susceptibles de signaler de mauvais traitements. Par ailleurs, ceux-ci ne sont souvent pas couverts par les politiques de prévention du harcèlement des employeurs.


Source: National Union of Journalists
 

: PreventMail 2013/163