L’ergonomie participative pour prévenir les troubles musculosquelettiques

Personne ne connaît mieux une fonction que celui qui l’exerce, d’où l’intérêt d’impliquer les travailleurs dans l’évaluation des risques et la prévention des troubles musculosquelettiques. L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) aborde, dans un document de réflexion, les avantages de l’ergonomie participative et les démarches à entreprendre dans ce cadre.

: preventFocus 08/2021