Hiérarchie de prévention et poussière de silice cristalline

La poussière de silice cristalline alvéolaire est omniprésente sur les chantiers. C’est aussi un agent cancérigène, dont il faut limiter l’exposition. Protéger les travailleurs par des équipements de protection individuelle est insuffisant. Il faut d’abord prendre des mesures collectives. L’utilisation d’eau, par exemple, réduit de manière significative la concentration atmosphérique de ces poussières.

: preventActua 09/2021