Dossier: Utiliser vélos et trottinettes électriques en toute sécurité

On croise, dans nos rues, de plus en plus de vélos et triporteurs électriques, de speed pedelecs, de trottinettes électriques,… Nombreux sont ceux qui les utilisent pour se rendre au travail. Voici quelques conseils pour prendre la route en toute sécurité perchés sur ces nouveaux moyens de transport

Sur la pente ascendante
En avril 2019, pas moins de 34% des Belges se rendaient au travail avec leur vélo électrique ou leur speed pedelec, alors qu’ils n’étaient que 18% en 2017. Pratiquement un doublement en deux ans.
Les distances parcourues s’allongent également: de 15 km en moyenne avec un vélo électrique, l’on passe à 35 km en moyenne avec un speed pedelec. À titre de comparaison, la distance moyenne parcourue avec un vélo de ville ordinaire sur le chemin du travail ne dépassait pas les 10 km.
Il n’y a pas de chiffres officiels d’utilisation des vélos électriques. Les vendeurs annoncent pour leur part un doublement des ventes en deux ans. 
 
Différents types 
Faut-il un permis de conduire pour rouler avec un vélo ou une trottinette électrique ou est-ce uniquement nécessaire pour un speed pedelec? Quelle vitesse peuvent atteindre ces moyens de transport? Le port d’un casque est-il obligatoire? Quelles réglementations faut-il respecter?
Le tableau ci-dessous répond à ces questions.
 
 
Vélo électrique 
Speed pedelec
Trottinette électrique 
Vitesse maximale 
25 km/h
45 km/h
25 km/h (au lieu de 18 km/h auparavant)
Port du casque obligatoire?
Non 
Oui 
Non 
Immatriculation et assurance obligatoires?
Non
Oui
Non
Permis obligatoire?
Non
Oui
Non
Âge minimum?
Pas d’âge minimum 
16 ans 
16 ans 
Catégorie dans le code de la route
Cyclistes
Cyclomoteurs de classe P
Engins de déplacement motorisés
 
Dangers 
L’utilisation de vélos et de trottinettes électriques n’est pas sans danger. Des études montrent que le nombre d’accidents impliquant des vélos électriques est bien plus important qu’avec des vélos ordinaires. Les blessures sont également plus graves: les victimes sont souvent plus longtemps hospitalisées et doivent plus souvent subir une intervention chirurgicale.
La plupart des accidents impliquant des vélos électriques sont liés au fait que le cycliste tombe (perte d’équilibre), heurte un obstacle ou un autre cycliste. Il n’est question de collision avec un véhicule motorisé que dans un petit nombre de cas. 
 
Il n’existe pas encore de chiffres officiels sur les accidents impliquant des trottinettesélectriques en Belgique. En mai 2019, la presse a rapporté le décès d’un utilisateur de step des suites de l’accident dont il avait été victime. Une étude américaine menée auprès de 250 utilisateurs de trottinettes électriques révèle que:
-       l’accident faisait suite, dans pratiquement tous les cas, à une chute ou au fait d’avoir heurté un obstacle. Un autre véhicule n’était impliqué dans l’accident que dans 9% des cas.
-       la majorité des blessures étaient des blessures à la tête (40%), des fractures (32%) et des contusions sans fracture (28%).
-       94% des patients ont pu quitter l’hôpital directement. Seuls deux patients ont dû rester en soins intensifs.
 
Conseils 
Vélos électriques, speed pedelecset trottinettes électriques: voici quelques mesures pour éviter les accidents. 
 
Vélos électriques 
- Assurez-vous de maintenir votre vélo en bon ordre de fonctionnement: freins, éclairage,...
- Respectez le code de la route. Mettez vos connaissances à jour.
- Concentrez-vous sur la route et ne sortez pas votre smartphone de votre poche ou votre sac.
- Il est recommandé de toujours porter un casque même si ce n’est obligatoire que pour les speed pedelecs (le casque n’est pas obligatoirepour rouler sur un vélo électrique ne dépassant pas les 25 km/h). 
- Portez des vêtements bien visibles pour signaler votre présence aux autres usagers de la route.
 
Speed pedelecs 
Les conseils pour les vélos électriques s’appliquent également aux speed pedelecs. Voici quelques points supplémentaires:
- Soyez attentif aux panneaux de signalisation: en règle générale, les speed pedelecspeuvent rouler sur la route ou sur la piste cyclable sur les voies où la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h. Sur les routes où une vitesse supérieure est autorisée, l’utilisation de la piste cyclable est obligatoire. Chaque gestionnaire de voirie (commune, Région, Voies Navigables) détermine cependant lui-même où un speed pedelecpeut rouler et est donc en droit de modifier la situation par le biais de panneaux spéciaux. Ceci peut être source de confusion. Ne négligez donc jamais les panneaux de signalisation.
- Quand vous dépassez d’autres cyclistes, tenez compte du fait qu’ils ne se rendent pas toujours compte de la vitesse à laquelle vous roulez. Modérez-la lors des dépassements.
- Respectez toujours la limitation de vitesse. Dans une zone 30, vous devrez également limiter votre vitesse. 
- Plus la vitesse est élevée, plus le champ de vision est limité: c’est l’effet tunnel. 
 
Trottinettes électriques 
Bien que la trottinette électrique soit considérée comme un moyen de transport sûr, il est toujours préférable de tenir compte des conseils de l’institut Vias. 
1) Ne roulez jamais sur le trottoir. Vous devez suivre les règles des cyclistes, sauf si vous roulez à l’allure du pied, ce qui est extrêmement difficile sur un engin électrique.
2) Portez un casque. Dès 5 km/h, un impact mal placé peut être fatal. Or, dans 40% des accidents de trottinette, c’est la tête qui est touchée.
3) Soyez visible, portez du matériel fluo. Certains casques spécialement conçus pour les engins de déplacement sont fluo, ce qui vous permet de combiner protection et visibilité.
4) Ne dépassez jamais 25 km/h. Aller plus vite augmente fortement les risques d’accident et limite l’autonomie de la batterie.
5) Ne lâchez jamais vos mains du guidon. En trottinette, l’équilibre et plus précaire qu’à vélo et lâcher une main du guidon risque de vous déstabiliser.
6) Restez concentré à 100% sur la route. Avec les petites roues de la trottinette, il est plus difficile d’éviter un trou, de passer des rails de tram ou de faire une manœuvre d’évitement.
7) Ayez un comportement prévisible pour les autres usagers. La maniabilité des trottinettes peut donner envie de slalomer entre les véhicules en cas de file, mais vous risquez de ne pas être vu.
8) Anticipez au maximum les freinages. Les trottinettes électriques ont des freins moins performants que les vélos, la distance de freinage sera donc plus longue.
9) Soyez courtois. La trottinette électrique est un nouveau moyen de transport qui en exaspère certains. Un petit mot de remerciement le cas échéant peut faciliter son acceptation.
10) Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurances si elle accepte de vous couvrir avec l’assurance familiale. Dans le cas contraire, vous devez contracter une assurance RC ou… changer de compagnie.
 
 
: preventActio 07/2019