Diminution de 7,7% des accidents du travail en 2012

Le Fonds des accidents du travail a publié les statistiques des accidents de travail dans le secteur privé au cours de l’année 2012. Elles indiquent une diminution de 7,7% par rapport à 2011. 

 

 


Baisse des accidents sur le lieu du travailDe manière globale, 157.131 accidents du travail ont été enregistrés en Belgique dans le secteur privé (que ce soit sur le lieu de travail ou sur le chemin du travail), ce qui correspond à un recul de 7,7% par rapport à 2011. Cette diminution, alors que l’emploi s’est maintenu au même niveau, résulte de la baisse du nombre des accidents sur le lieu du travail. En 2012, 135.118 accidents sont survenus sur le lieu du travail. Il s’agit donc là d’une baisse de 8,6%.
Cette évolution favorable sur le lieu du travail s’inscrit dans un mouvement amorcé depuis longtemps: au début des années soixante, on comptait encore plus de 350.000 accidents dans les entreprises et près de 400 travailleurs perdaient la vie chaque année au travail.
En 2012, il faut encore déplorer 67 décès des suites d’un accident.

Statu quo pour les accidents sur le chemin du travail
Pour les accidents sur le chemin du travail par contre, on observe un statu quo: 22.013 accidents sont survenus sur le chemin du travail, ce qui est tout à fait comparable aux statistiques de 2011 (-1,5 %).

Statu quo pour les accidents sur le chemin du travail
Pour les accidents sur le chemin du travail par contre, on observe un statu quo: 22.013 accidents sont survenus sur le chemin du travail, ce qui est tout à fait comparable aux statistiques de 2011 (-1,5 %).

 

Encadré 1: Evolution du nombre d’accidents sur le lieu du travail 

Gravité
Le nombre d’accidents entraînant une incapacité permanente reste quant à lui relativement stable: chaque année, on compte entre 6.000 et 7.000 accidents, survenus sur le lieu du travail ou sur le chemin du travail, entraînant une perte de capacité définitive qui peut être partielle ou totale.
Dans 45% des accidents réglés avec une incapacité permanente, le taux d’incapacité reconnu est inférieur à 5%, et pour près de 95% des accidents entraînant une incapacité permanente, le taux d’incapacité reconnu se situe sous les 20%.
Les accidents avec une invalidité fixée entre 20 et 100% représentent 6% des accidents réglés. Chaque année, c’est une centaine de travailleurs qui perdent, suite à un accident, la totalité ou la quasi-totalité de leur possibilité d’exercer encore un travail.

Evolution à long terme
Le Fonds des accidents du travail indique qu’à long terme, sur la période 1985-2012, les statistiques montrent une tendance très nette - voire même spectaculaire - à la baisse du nombre des accidents sur le lieu du travail. Entre 1985 et 2012 le nombre d’accidents du travail sur le lieu du travail a diminué de 44,6%. Le nombre d’accidents sur le chemin du travail est, quant à lui, en hausse, avec une augmentation de 9,2% au cours de la même période.

Depuis l’an 2000
A l’occasion de la publication des chiffres 2012, le Fonds des accidents du travail a également  étudié l’évolution du risque d’accident du travail depuis l’an 2000. Deux indicateurs ont été utilisés dans l’étude: le taux des accidents réglés avec une incapacité permanente et le taux des accidents entraînant une incapacité temporaire de plus de 30 jours.
L’évolution est positive sur le lieu du travail: les deux indicateurs sont en baisse depuis 2000, la diminution étant plus marquée pour les accidents avec une incapacité temporaire de plus de 30 jours. Par contre, l’évolution des indicateurs pour les accidents sur le chemin du travail montre une recrudescence du risque en 2008 et en 2009. Cette augmentation qui se poursuivra en 2010 est à mettre en relation avec les hivers relativement rigoureux que le pays a connu pendant cette période et l’augmentation du risque sur les voiries.
Le taux des accidents sur le lieu du travail avec une incapacité temporaire de plus de 30 jours avait légèrement augmenté en 2010, après la baisse de 2009 consécutive au ralentissement de l’activité économique suite à la crise. La tendance générale à la baisse s’est poursuivie en 2011 et en 2012.

 


 

Site du Fonds des accidents du travail

: PreventMail, PreventActua 19/2013