Coronavirus: conseils de l’OMS pour les entreprises

L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a publié une liste de mesures à prendre par les entreprises pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Hygiène
L’OMS recommande aux employeurs de veiller à une bonne hygiène sur leur lieu de travail – même si le virus n’est pas encore apparu dans la région concernée. Les bureaux, tables, téléphones et claviers doivent être régulièrement désinfectés. Le coronavirus peut en effet se transmettre par le biais de gouttelettes de salive projetées par des personnes contaminées sur un clavier, un bureau...
Une bonne hygiène des mains doit également être mise en avant auprès des travailleurs et des clients (p.ex. affiches, briefings). Se laver les mains correctement permet de tuer le virus.

Rester chez soi
Il est conseillé aux employeurs d’informer leurs salariés et leurs clients qu’ils doivent rester chez eux lorsqu’ils ont une légère toux ou que leur température corporelle est supérieure à 37,3°C. Les travailleurs qui prennent des médicaments tels que le paracétamol ou l’ibuprofène devraient aussi rester chez eux ou faire du télétravail puisque ces médicaments peuvent réduire les symptômes.

Déplacements professionnels
L’OMS donne également des conseils au sujet des déplacements professionnels. L’Organisation recommande, par exemple, de ne pas envoyer les travailleurs plus susceptibles de développer une maladie grave due au coronavirus dans les régions où le virus se propage (p.ex. les travailleurs âgés, les diabétiques). Les travailleurs qui partent en déplacement professionnel doivent être bien informés et ceux qui reviennent d’une région où le coronavirus a été détecté doivent se surveiller pendant deux semaines.

Planification
En outre, l’OMS recommande entre autres l’élaboration d’un plan de continuité des activités précisant les mesures à prendre et la communication à assurer en cas de flambée épidémique du virus. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre article “Covid-19 et planification de la préparation à une pandémie".

 

La liste exhaustive des mesures se trouve sur le site de l’OMS.