Étude sur les facteurs de réussite de la ‘Zero Accident Vision’

Une étude menée dans sept pays européens, dont la Belgique, s’est penchée sur les facteurs de réussite de la stratégie ‘Zero Accident Vision' comme base de développement d'une politique en matière de bien-être au travail. 

L’étude
L’étude, qui a eu lieu dans sept pays européens (Finlande, Danemark, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Pologne, Allemagne et Belgique), a été réalisée par différents instituts (notamment par Prevent pour la Belgique).
Dans un premier volet quantitatif, une enquête a été menée auprès de 27 entreprises basant leur politique de prévention sur la stratégie ‘Zero Accident Vision'. C’était leur seul point commun. Pour le reste, elles provenaient de divers secteurs et leur taille était variée. Au total, 8819 travailleurs et dirigeants de ces entreprises ont participé à l’enquête. 
Dans une deuxième partie de l’étude, des interviews et des ateliers ont été organisés. Ces données qualitatives ont été utilisées afin d’interpréter les résultats quantitatifs.
Les résultats ont également été discutés et intégrés dans un rapport final réalisé par le groupe d’étude européen sous la direction de l’organisation néerlandaise TNO.

Résultats
L’idée centrale d’une politique de prévention basée sur la stratégie ‘Zero Accident Vision' est que tous les accidents (graves) peuvent être évités. La politique de prévention a dès lors pour ambition, à terme, d’atteindre cet objectif. Le sondage a clairement montré que les entreprises participantes se caractérisaient par un engagement et une implication élevés, tant chez les dirigeants que chez les travailleurs. Le fait d’introduire la stratégie ‘Zero Accident Vision' favorise donc le développement d’une politique de prévention. En outre, cette vision implique également l’implémentation d’une stratégie axée sur l’engagement plutôt que sur le contrôle. Or, cet engagement crée les conditions nécessaires à l’amélioration des performances en matière de sécurité.
Les résultats indiquent en outre que la stratégie ‘Zero Accident Vision' permet aussi de développer une culture de la prévention (cette vision s’accompagne en effet d’une réelle ambition d’éviter tous les accidents et elle est fortement soutenue par la direction). Cette situation était particulièrement notable dans les entreprises combinent une démarche ‘Zero Accident’ avec d’autres objectifs ‘Zero’ (Zero Harm, Zero Waste, etc).

Approche innovante
L’étude a démontré qu’une stratégie ‘Zero Accident Vision' s’accorde bien avec des pratiques de management innovantes axées sur la création d’une motivation intrinsèque visant l’amélioration des performances de l’entreprise. Par rapport à une gestion des risques plus traditionnelle, la stratégie ‘Zero Accident Vision' présuppose la responsabilité de chaque niveau pour atteindre les objectifs de l’entreprise. La sécurité devient une valeur de l’organisation mais aussi de chaque individu.
Le tableau ci-dessous énumère un certain nombre de différences entre la gestion des risques traditionnelle et la Zero Accident Vision.

 

Système (traditionnel) de gestion des risques

Zero Accident Vision

0 accidents est un objectif irréaliste

0 accidents est une ambition que l'on essaie d'atteindre en suivant un processus de développement

Prévenir les accidents

Créer la sécurité

Gestion des risques

Leadership en sécurité & excellence

La sécurité est un défi opérationnel

La sécurité est un défi stratégique

L’accent est mis sur l’analyse des risques et la gestion des risques

C’est un engagement à long terme qui est à la base de l’amélioration des performances de sécurité

L’accent est mis sur les systèmes de management

L’accent est mis sur la culture et l’apprentissage

Benchmarking sur base d’indicateurs retardés (lagging indicators) 

Benchmarking sur base d’indicateurs avancés (leading indicators)

Respect des règles -> 'nous devons'

Implication -> 'nous voulons'

La sécurité est une priorité

La sécurité est une valeur

La sécurité comme politique d’entreprise distincte

La sécurité fait partie intégrante de la gestion de l’entreprise

La sécurité est un coût

La sécurité est un investissement

La sécurité est une affaire de procédures et de prescriptions - elle est soutenue par quelques défenseurs

La sécurité est matière vivante, inspirante - elle est soutenue par tous les travailleurs

Le comportement des travailleurs (erreur humaine) est une partie du problème

Les travailleurs ont la possibilité, les connaissances et les moyens de proposer des solutions - ils sont une partie de la solution

Le comportement sûr est souhaité

Le comportement sûr est la norme

Les incidents sont des échecs

Les incidents donnent des opportunités d’apprendre

La sécurité est élaborée et prescrite par des experts

Tous les collaborateurs participent à l’élaboration de la sécurité

La gestion de la sécurité est toujours rationnelle

La gestion de la sécurité est rationnelle mais a également une base éthique

La culture de la sécurité est importante

La culture de ce qui est sûr et juste est importante

La sécurité et la santé constituent des domaines différents

Zero Accidents et Zero Harm sont étroitement liés, tant d’un point de vue éthique que pratique

La sécurité est uniquement importante en interne (et pour les autorités - respect des règles)

La sécurité est aussi pertinente pour les partenaires commerciaux et les parties prenantes externes

L’amélioration des performances de sécurité repose sur des processus internes (Plan, Do, Check, Act)

L’amélioration des performances de sécurité repose aussi sur les enseignements tirés des expériences de tiers

L’amélioration des performances de sécurité repose sur les meilleures pratiques dans le secteur

L’amélioration des performances de sécurité repose sur les bonnes pratiques ‘Zero Accidents Vision’ d’autres entreprises et secteurs

 

Plus d'infos

7 règles d’or pour un travail sain et sans accidents. Guide à l’intention des employeurs et des dirigeants

The importance of commitment, communication, culture and learning for the implementation of the Zero Accident Vision in 27 companies in Europe

Rapport: Success factors for the implementation of a Zero Accident Vision (ZAV)

: PreventActua 05/2016